La lettre d'information du 17 Juillet 2019

Si vous ne visualisez pas cet email correctement, cliquez ici.

11 février- Parution de Nous sommes des histoires de Mémoire d'encrier



Anthologie née du désir de réunir des textes critiques autochtones et de les traduire en français, Nous sommes des histoires expose la richesse de la pensée autochtone et aide le lecteur à mieux comprendre les enjeux auxquels font face les Premières Nations. Les textes choisis sont à la fois personnels et engagés et abordent entre autres les thèmes de la dépossession, du colonialisme, de l’oralité, du territoire, de l’enseignement, de la langue et des traditions.

Il s’agit d’une pensée autochtone PAR les Autochtones.






La littérature autochtone au Québec

Les contes et les mythes qui peuplent l’imaginaire autochtone ont des milliers d’années. Cependant, si on a cette impression de nouveauté par rapport à la littérature autochtone, c’est que celle-ci n’a commencé à faire parler d’elle dans le milieu littéraire québécois qu’au début des années 1970. Nettement marginalisés jusqu’à la toute fin du XXe siècle, les auteurs autochtones québécois ont depuis fait souffler un vent nouveau sur la littérature et n’ont aucune intention de céder leur place. Parmi ces voix qui s’élèvent de plus en plus fort, on retrouve celles de Joséphine Bacon, Natasha Kanapé Fontaine et Naomi Fontaine.



Joséphine Bacon

Poète innue et auteure phare du Québec, Joséphine Bacon adapte ses poèmes de l’innu au français et vice-versa. Ses premiers recueils racontent le territoire et le nomadisme, alors que le plus récent, Uiesh - Quelque part, est plutôt inspiré par la vie urbaine qu’elle mène à Montréal depuis 50 ans. Son souci de transmettre la tradition de ses ancêtres a pavé la voie pour une nouvelle génération d’auteurs autochtones.


Natasha Kanapé Fontaine

Natasha Kanapé Fontaine est très présente dans le domaine culturel québécois, notamment en tant qu’écrivaine, poète, slameuse et actrice. Elle a reçu le Prix des écrivains francophones d’Amérique en 2013 pour son recueil N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures. Militante, elle utilise sa voix puissante en faveur de la reconnaissance des Premières Nations canadiennes et de l’environnement, et à l’encontre du racisme, de la discrimination et de la pensée coloniale.

Naomi Fontaine

Originaire de la réserve Uashat sur la Côte-Nord, Naomi Fontaine a grandi à Québec. 15 ans plus tard, elle est retournée dans sa communauté afin d’y enseigner le français et ce retour lui a inspiré deux romans : Kuessipan et Manikanetish. Le premier, finaliste en 2012 pour le Prix des Cinq continents de la francophonie, dépeint le quotidien dans une réserve amérindienne, alors que le second s’intéresse aux expériences vécues par des élèves de l’auteure.

Si vous souhaitez vous désabonner de notre lettre d'information, cliquez ici.